La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

RIRE SANS RAISON

« J'ai entendu parler de trois mystiques chinois. Perosnne ne connaiît leurs noms. Ils étaient seulement connus comme les Trois Saints Rieurs, parce qu'ils n'avaient jamais rien fait d'autre - ils ont tout simplement ri. Ils se déplaçaient d'une ville à l'autre, s'installaient sur la place du marché et se mettaient joyeusement à rire.

Ces trois personnes étaient réellement superbes, riant avec leur gros ventre vacillant. Cela devenait une contagion - tout le marché se mettait à rire... Pour quelques secondes un nouveau monde s'ouvrait.

Ils se déplacèrent ainsi à travers toute la Chine aidant simplement les gens à rire. Les gens tristes, les gens en colère, les gens avides, les gens jaloux : tous se mettaient à rire avec eux. Et plusieurs personnes sentirent la clé - vous pouvez t r a n s f o r m e r.

Un jour dans un village, il arrive qu'un des trois mourut. Les villageois dirent : '' Maintenant, ça va être problématique. Leur ami est mort, ils devront pleurer. '' Mais les deux autres dansaient, riaient et célébraient la mort. Les villageois dirent alors : '' C'en est trop! Ce n'est pas convenable. Quand une personne meurt, c'est un sacrilège de rire et de danser. ''. Les saints répondirent : '' Vous ne savez pas ce qui est arrivé. Nous nous demandions toujours lequel de nous trois allait mourir le premier. Cet homme a gagné et nous, nous avons perdu. Toute notre vie nous avons ri avec lui. Comment pouvons-nous lui rendre un dernier hommage autrement? Nous devons rire, nous devons nous réjouir, nous devons célébrer. "

'' C'est le seul adieu qu'il est possible de donner à quelqu'un qui a ri toute sa vie. Et si nous ne rions pas, il va rire de nous et va penser : '' Vous êtes fous! Alors vous êtes tombés dans le piège? ''. Nous ne le voyons pas comme mort. Comment le rire peut-il mourir? Comment la vie peut-être mourir?

Alors le corps allait être brûlé et les villageois dirent : '' Nous allons lui donner un bain comme le rituel prescrit. '' Mais les deux amis dirent : '' Non, notre ami a dit : '' Ne faites aucun rituel et ne changez pas mes vêtements et ne me donnez pas de bain. Placez-moi juste comme je suis sur le bûcher. ''. Nous devons suivre ces instructions. ".

Il y eut donc un grand événement. Quand le corps fut mis sur le bûcher, ce vieil homme avait joué son dernier tour. Il avait caché plusieurs feux d'artifice sous ses vêtements et soudainement, il y eut une grande illumination sur le bûcher! Tout le village se mit à rire. Les deux amis dansaient et le village se mit à danser aussi. Ce n'était pas une mort. C'était une nouvelle vie, une résurrection, chaque mort ouvre une nouvelle porte. »

Si vous changez votre tristesse en célébration, alors vous serez aussi capable de changer votre mort en résurrection. Apprenez l'art pendant qu'il est encore temps.

Cette histoire est racontée dans le livre Yoga, The Alpha and the Omega (traduction libre de Ako Millette).

Bien à vous :)

Josée