La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

VIVRE INTENSÉMENT


Que fait vibrer ce titre en vous? Je me suis posé la question à plusieurs reprises pour réaliser que spontanément, quand je prononce ces mots, je vois se défiler dans ma tête des images dignes d’un film hollywoodien, mais qu’ensuite, mon corps se contracte et mon cœur dit non, ce n’est pas ça.  N’est-ce pas déjà assez intense que de vivre, simplement? Un certain Paul Carvel disait : Vivre intensément ne signifie pas vivre chaque jour comme si c'était le dernier, mais comme si c'était le premier. J’aime beaucoup cette citation, qui enlève l’état d’urgence qui vient avec l’idée de la mort, l’idée d’un dernier jour, et qui nous amène à l’énergie de l’éveil, du premier jour, de la lenteur, du moment présent.

Alors que je faisais un accident de voiture à l’âge de 23 ans, pendant que les 360 et les tonneaux s’enchaînaient, en l’espace de quelques secondes, voire une minute ou deux, c’est difficile à dire, j’ai vu ma vie défiler et ce que je voulais faire avant de mourir. Peu importe la vision que j’ai eu, j’avais la conviction profonde, malgré les rêves non réalisés, les peurs qui m'ont arrêtée, les faux pas, ce que je considérais être des erreurs, etc., que ma vie, vécue comme elle l’avait été, avait été parfaitement vécue. Parfaitement i n t e n s é m e n t et exactement ce qu'elle devait être. Mais parce que cet événement m’avait plus que jamais éveillée au fait que la mort était certaine, l’idée de vouloir vivre intensément avant de mourir a quand même eu raison de moi… J’ai été longtemps en état d’urgence!

Jusqu’au jour où je pris conscience que peu importe ce que j’allais faire dans la vie d’aussi extravagant qu’extraordinaire, tout ce qui comptais réellement était comment je me sentais intérieurement, mon état d’être, que je sois à Bali ou à Rouyn-Noranda, célibataire ou en couple. Je dois avouer que l'accident m'avait fait prendre conscience qu'une partie de moi était vraiment en dormance, mon potentiel pas pleinement exploité ou exprimé, mais si nous considérons que nous sommes en constante évolution, quand l'est-il vraiment?

Enfin, si je vous partage tout ça aujourd’hui, c’est entre autres parce que je viens de terminer une télésérie qui, bien qu’assez loufoque et romancée, m’a fait réfléchir! C’est l’histoire d’un jeune scientifique qui est convaincu qu’une météorite frappera la terre d’ici huit mois et qui choisit de faire une liste (une Apocaliste!) de toutes les choses qu’il aimerait accomplir avant la fin. Assez tôt, il fait la rencontre de sa voisine qui ose embarquer dans sa douce folie et en profiter pour apprendre à vivre davantage le moment présent avec lui... La morale est belle, mais je ne veux pas vous la dévoiler! ;)

En ce qui me concerne, j'en viens à la conclusion que vivre intensément pour moi aujourd'hui, c'est d'abord dire OUI au simple fait d'être en vie, c'est faire de mon mieux, c'est faire ce que j'aime, c'est prendre soin de moi et des autres sans me culpabiliser de n'être pas à la hauteur tout le temps, c'est avancer avec le coeur et savourer le cadeau du présent, quel qu'il soit, et avec gratitude pour mes cinq sens. Bien sûr que j'aimerais faire du parapente dans les plus hautes montagnes de la terre avant de mourir, mais ce ne sera jamais plus intense que de vivre la vie chaque jour avec émerveillement en cultivant le sentiment tout simple d'être déjà profondément en vie et de pouvoir le partager...

Amour, amour, toujours! Namaste,

Josée xx