La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LE CYCLE VIE/MORT/VIE


Il y a très longtemps, j'ai été amenée à lire le livre Femmes qui courent avec les loups. En fait, c'est un livre que j'ai eu sur ma table de chevet pendant plusieurs années. D'ailleurs, je me demande où est-ce qu'il se trouve à l'instant... vous l'aurais-je prêté? Je l'ai prêté à quelques personnes, en effet, et je me suis même racheté une version neuve parce que les feuilles de mon ancien commençaient à se détacher.

Je ne me souviens pas qui m'avait recommandé ce livre, mais je l'en remercie. :) C'est un livre assez complexe, écrit par une conteuse et psychanalyste jungienne, mais qui, au fil du temps, a allumé plusieurs choses en moi, dont l'existence des Cycles ou du cycle Vie/Mort/Vie.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais jadis, je n'étais pas tellement consciente ni émerveillée par les cycles. Oui, le soleil se couche pour céder sa place à la lune, et puis après? Oui, je me disais, il y a les saisons, c'est amusant, et puis après? Je ne m'en sentais pas affectée... Ça ne changeait pas grand chose à ma vie jusqu'au jour où j'ai cru bon commencer à respecter puis à vivre selon mon cycle féminin. Et à faire des liens. Oui oui, ce cycle des règles, pour ne pas dire « dérègle » ! Révélation. Un autre de ces cycles que je trouvais banal, jadis, parce que je ne connaissais pas les symptômes prémenstruels (spm), probablement. La souffrance est en effet cataliseur de changement et de prises de conscience... enfin.

Avec le stress d'un retour en région, d'un retour aux études, d'un nouvel emploi, d'un démarrage d'entreprise, d'une rupture amoureuse, d'un autre déménagement, d'un autre démarrage d'entreprise, d'une autre rupture amoureuse... est venu un cycle difficile, ma foi ! Je n'ai pas encore atteint la quarantaine, mais le corps semble avoir travaillé fort.

Que savons-nous de nos cycles internes? Des cycles de notre corps, de notre esprit, de notre coeur, voire de notre créativité? Souvent pas grand chose.

Vivre selon mon cycle féminin, pour moi, c'est respecter mon besoin de solitude lorsque je suis spm. C'est respecter mon soudain manque d'énergie et de force musculaire en yoga en faisant plus de yoga restaurateur pendant ma « semaine ». C'est profiter pleinement de ma force guerrière suite à mes règles pour voir des amis, donner des ateliers (et oui, étant travailleure autonome, ce sont souvent les dates que je choisis!). C'est faire plus attention à mon foie et à mon alimentation avant et pendant mes règles...

Peut-être que je ne vous apprend rien à ce niveau, mais la morale de mon histoire, s'il en est une, c'est qu'adopter une attitude d'ouverture aux cycles de la nature rend les choses tellement plus agréable !C'est vivre avec davantage d'harmonie et de paix dans le coeur, parce qu'on accepte que tout ce qui monte redescend. On comprend que tout n'est pas si personnel. On comprend qu'il y a une collaboration nécessaire... Et qu'après la vie, il y a la mort, et une renaissance... On lâche prise sur le désir de tout contrôler pour enfin se mettre à l'écoute. Dommage que souvent, ça prenne la souffrance pour nous y mener. Si ce texte peut vous insuffler l'espoir qu'après votre tempête, le calme reviendra, ce sera déjà ça. Parce qu'on l'oublie souvent ! Il y a beaucoup plus grand. :)

Namaste !

Josée