La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

COMMENCER PAR LE CORPS

Je vous partage aujourd'hui un petit texte que je viens de dénicher qui me parle beaucoup (par la dame de Matin Magique, si vous connaissez!). Sportive de nature, mais un peu empêchée par ma condition de l'époque, l'asthme, je n'ai jamais tellement passé par le corps pour me libérer de mes tensions de toutes sortes (physiques, émotionnelles, mentales). Je ne connaissais pas tant le potentiel libérateur qui se cachait dans le fait de faire des exercices ou pratiques plus physiques, jusqu'à découvrir le yoga, puis le massage. Enfin, je vous laisse lire le texte et méditer là-dessus... Ah non ! Je veux dire : faire quelque chose de votre corps ! :)

« Quand vous êtes tendu et que vous vous sentez déconnecté, vous essayez probablement l’une ou l’autre des techniques suivantes :

– Vivre le moment présent
– Méditer
– Faire la liste des choses qui vont bien
– Ne pas penser à ce qui vous préoccupe
– Prier

Ces approches amènent souvent le soulagement désiré. Mais peut-être avez-vous remarqué qu’il y a des moments où ça ne fonctionne simplement pas – ou difficilement. C’est comme si vos pensées étaient de petits animaux sauvages qui n’avaient aucunement l’intention d’être domestiqués. Toute relaxation semble impossible, car vous avez l’impression de porter une bombe à retardement qui pourrait exploser à tout moment.

Si c’est ce que vous vivez présentement, voici une suggestion (qui ne vous étonnera pas, puisque c’est le titre du message) : commencez par votre corps.

Quand le mental se déchaîne, ça amène un stress physique, qui amène ensuite nos pensées à être encore plus chaotiques, ce qui fait augmenter notre tension encore davantage, ce qui rend notre mental encore plus actif… C’est un cercle vicieux. Souvent, on peut y mettre fin en calmant nos pensées. Mais parfois, le momentum est tellement fort et on est tellement chargé d’énergie nerveuse que c’est beaucoup plus simple de passer par le corps en premier – de commencer par faire détoner la bombe (ou la désamorcer, quand c’est possible), si vous voulez.

Pour ma part, j’aime beaucoup l’acupuncture, les bains scandinaves (alterner entre le chaud et le froid plusieurs fois), les massages, diverses techniques de respiration. Il y a une foule d’autres approches, bien sûr. Et si souvent, la plus grande chose à faire serait simplement de vivre nos émotions… On croit qu’on devrait penser plus positif ou méditer, mais ce dont on aurait vraiment besoin est d’évacuer l’énergie qui nous habite en prenant un cours de boxe ou en se permettant de pleurer.

Commencer par le corps, par le physique, peut donc être la meilleure façon de se libérer. Et une fois que la tension est diffusée et qu’une certaine harmonie est installée, on a une nouvelle assise, une nouvelle traction, et on peut choisir dans quelle direction on oriente nos pensées.»

Passez une belle journée et un joyeux temps des Fêtes. :)

Om Shanti !

Josée